Le monde de SombreSonge Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes   Perso  Profil   Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
PNJ (reservé aux MJ)    S’enregistrer
Auteur Message
<  Le chemin d'un vagabond
Arckhenstone
MessagePosté le: Mer 18 Juin - 11:06 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Après de nombreuses escales de multiple ville, Kornelius arrivera dans Dijon, capitale des Ducs de Bourgogne.
Comme dans la plupart des villes qu'il a déjà visitée, le vice est présent.
Alors qu'il commencera à faire froid, Kornelius se dirigera instinctivement vers le hall d'un immeuble.
Semblant bien entretenue, la porte du hall semblera ouverte, et la chaleur envoûtante du lieu le poussera à rentré. Alors que ces pas résonneront dans la cage d'escalier juste à sa droite.
Un ascenseur paraissant en bon état sera juste devant lui.
L'immeuble semble étonnamment silencieux et désert...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité
MessagePosté le: Mer 18 Juin - 11:06 (2008)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kornelius
MessagePosté le: Mer 18 Juin - 19:22 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

Kornelius avance en direction de la cage d'escalier.
Il n'a pas confiance en l'ascenseur d'un immeuble inhabité...

L'atmosphère à la fois envoutant et oppressant de l'endroit n'avait pour effet que d'éveiller la curiosité du vagabond. Cependant, celui-ci reste sur ses gardes, étant de nature à ne jamais prendre de risque.

Il cherche un endroit où passer la nuit.

Une fois celui-ci trouvé, il visitera le rez-de-chausser.
Ensuite, si la lumière fonctionne, il montera afin de visiter les étages.
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Ven 20 Juin - 12:25 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Alors que Kornelius visitera l'immeuble il trouvera tous les appartements clos, un seul appartement viendra attirer son attention, une porte condamnée avec des scellées de polices...
Il y a du avoir du grabuge ici.

Le calme régnant en maître, rien a par le bruit du vent faisant remuer les stores de quelques appartements voisin, viendra perturber le calme dans ces lieux.
Kornelius ne trouvera aucun appartement ouvert.

Il décidera donc de descendre dans les caves de l'immeuble, où là, il en trouvera une ouverte.



Quelques vieilles bâches et couverture traîneront ainsi que quelque bidon remplis de substances visqueuses et peu ragoûtantes...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kornelius
MessagePosté le: Ven 20 Juin - 18:00 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

La substance que contiennent les bidons ne l'inspirant pas, il décide de mettre ceux-ci dans le couloir.
Ensuite, il se repose quelques heures sous la couverture: "un repos bien mérité" se disait-il.
Après sa sieste, il va voir de plus prêt cette appartement scellé. Sans savoir pourquoi sa curiosité est resté devant cette porte, et il se doit de répondre à son appel.

Sa crainte a en grande partie disparue, il est ici dans son "chez-lui" provisoire, et ne pense plus pouvoir y trouver un quelconque danger.
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Lun 23 Juin - 14:18 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Alors que Kornélius sentira en lui s'estomper la crainte d'un quelconque danger. Elle restera tout de même bien présente. En effet, quelque chose clochait ici... Pourquoi le lieu était-il désert ?...
Ce n'est qu'après une bonne heure à tourner dans son lit de fortune que le vagabond arrivera à rejoindre les bras de Morphée.
Après quelques de repos bien mérité, Kornélius retournera vers l'appartement sous scellé. Rien n'avait changé depuis sa précédente visite.
Fortement barricadée, Kornélius va devoir faire preuve d'astuce pour pouvoir accéder à cet appartement...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kornelius
MessagePosté le: Lun 23 Juin - 20:12 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

Kornelius examine la porte, et se demande s'il pourrait la défoncer ou la crocheter. Si l'un ou l'autre est possible, il ira chercher des ustensiles dans la cave.

Dans le cas contraire, il examinera de la même manière quelques autres portes aux alentours. S'il trouve son bonheur, il passera par les balcons afin d'atteindre son but.

Enfin, si aucune autre solution ne s'offre à lui, il repèrera précisément l'appartement puis il sortira pour voir si la façade rend l'endroit accessible.
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Ven 27 Juin - 21:33 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Les planches seront fermement accrochées et ne bougeront pas lorsque Kornelius essayera de les déloger.
Après quelques secondes d'acharnement, il se résignera à trouver une autre solution, en mémoire, aucune chose ne pourrait lui servir dans la cave.
Il sortira donc et regardera depuis l'extérieur, il apercevra un chemin accessible via l'accès des balcons.
Mais aucunne maladresse ne sera permise, en effet, la chute sera mortelle si Kornelius venait à manquer une de ses prises.

La vrai question est, le vagabond mettra-t-il sa vie en danger pour de la simple curiosité ???
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kornelius
MessagePosté le: Lun 30 Juin - 18:56 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

Il est hors de question qu'il se mette en danger, il sait trop bien ce qui l'attend si jamais ses émotions prennent le dessus. Il préfère perdre son temps à réfléchir comment accéder à cet appartement sans trop de risque.
Il choisit donc d'aller voguer dans les rues à la recherche d'un objet pour faire levier ou lui permettant de mettre son adresse au crochetage à l'épreuve.
Il l'a décidé: cette porte cèdera, mais pas lui. En effet, sa curiosité, bien que de plus en plus forte, ne prendra pas le pas sur un objectif vieu de plusieurs années.
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 10:45 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Alors qu'il voguera de rue en rue, Kornelius trouvera une vieille barre en faire quelque peu usagée. Le sang répandue sur cette dernière témoignera de se qu'il est arrivé au cadavre se trouvant un peu plus loin dans la ruelle.

Le vagabond comprendra très vite la situation et partira vite de la scène de meurtre, accompagné de son nouvel outil, fermement caché entre son bras et son buste.

Il retournera vers l'appartement et pourra entrevoir, un homme d'une trentaine d'année, rentrer dans le hall pour enfin disparaître dans celui-ci.

Alors qu'il commencera à pleuvoir, Kornelius arrivera dans le préau juste à temps pour éviter le gros de l'averse.

A présent, qu'allait-il faire de son nouvel ami ensanglanté ?...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kornelius
MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 18:12 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

Kornelius cache son outil dont il compte se servir pour faire levier afin d'ouvrir la la porte qui l'intrigue tant. Il la met dans un coin au pied de l'immeuble: "Faut pas que le gars me voit avec mais il n'empêche que j'en aurais surement besoin plus tard".
Il entre alors dans le hall à la recherche de l'homme, voulant savoir ce que celui-ci fait là, et qui sait, il obtiendra peut-être des informations sur l'appartement ...
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Dim 6 Juil - 17:43 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Alors que Kornélius aura rejoint l'entrée de l'immeuble, il rentrera dans le hall et s'apercevra que l'homme n'est plus là. Il n'entendra que le résonnement des bruits de pas de celui ci percutant les marches de l'escalier...

Kornélius sera là, seul, dans le hall du bâtiment.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kornelius
MessagePosté le: Lun 21 Juil - 17:29 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

Kornelius suit les bruits de pas, il empreinte ainsi les escaliers en faisant bien attention à ne pas manquer l'étage où l'homme va s'arrêter.
Intérieurement, le vagabond a le sentiment que celui-ci se dirige vers l'appartement scellé. Pourquoi quelqu'un viendrait ici mise à part pour ça se dit-il. Cependant, ce sentiment est certainement guidé par la curiosité, il veut des renseignements, et il faut que cet homme en ait.
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Lun 21 Juil - 18:37 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Alors que Kornélius gravira les escaliers, faisant bien attention de ne pas perdre la trace de sa proie, les bruits cesseront dès qu'il arrivera à l'étage où l'homme c'était aventuré. Un étage au dessus de l'appartement scellé.

Ce laissant guider par sa curiosité, alors qu'il ouvrira la porte et s'immiscera dans le couloir, après quelques pas, Kornélius entendra un " CLIK " stoppant net ses pas.
Le bruit particulier d'un chien armant une arme à feu.

Une voix grave viendra interrompre le silence :

_" Qui tu es toi ? Pourquoi tu me suis ? Tu voulais me dépouiller ?
Retourne toi que je vois ta tête. "

Kornélius pourra voir un jeune homme d'une trentaine d'année, à la chevelure rasée.



Alors que le danger sera bel et bien présent, la bête de Kornélius ne se sentira bisarement pas menacé. En effet, ' l'agresseur ' dans l'histoire n'était autre que Kornélius... Les gens avaient raison d'être méfiant de nos jours... dans un monde tel que celui-ci ...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kornelius
MessagePosté le: Lun 21 Juil - 21:46 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Cauchemars


Inscrit le: 01 Juin 2008
Messages: 26

Pétrifié par la peur, il puise en lui pour avoir la force de se retourner en prenant bien soin de laisser ses mains en vue.
Il tente alors une réponse aussi compréhensible qu'utile: "M-m-m-moi ? J-j-je suis p-p-personne q-qui v-v-vous v-veuille du m-m-mal". Se rendant compte de l'idiotie de ses mots, il reprend quelque peu ses esprits. "J-je voulais j-juste q-quelques renseignement s-sur cet-t-te immeuble, et j-j'p-pensais que vous p-pourriez m-m'aider, je vous en su-supplie, m-me faites pas de mal, je v-vous j-jure que mes intentions n'étaient pas m-mauvaise".
Il réalise alors que s'il avait gardé sa barre de fer ensanglantée, il serait peut-être déjà mort ...
_________________
En chaque être une bête sommeille, on appelle ça la bête-ise humaine.
Revenir en haut
Arckhenstone
MessagePosté le: Mer 23 Juil - 18:26 (2008)  Le chemin d'un vagabond --> Répondre en citant

Hors ligne
Façonneur de Songes


Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 150

Alors que Kornélius levait les mains en l'air pour éviter tout soupçon de la par de son interlocuteur.
Son état sinistre semblera étonner l'homme au pistolet. Alors qu'il inclinera légèrement la tête tout en levant le sourcil gauche comme pour le toiser de haut.

Il baissera son arme. Toujours à 3 4 mètres de Kornélius, il lui dira d'un ton réprobateur:

_" T'es cinglé de suivre les gens comme ça. Tu veux mourir ou quoi ? Tu fou quoi ici et qui t’ai au juste? "

La difficulté avec laquelle Kornélius aura prononcé ces mots et sa posture actuelle sembleront avoir un peu détendu et mis en confiance David.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:44 (2018)  Le chemin d'un vagabond -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Le monde de SombreSonge Index du Forum -> Espace de jeux -> Le monde de SombreSonge -> Dijon -> Centre ville -> Place Darcy -> Bâtiment hanté

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
AdInfinitum v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com